Chargement de la page

CQP Réceptionnaire Après-Vente

Profil

Le CQP Réceptionnaire Après-Vente Automobile 

Devenir Réceptionnaire Après-Vente accueille et conseille les clients après-vente. Il complète le plan de charge de l’aytelier, assure la restitution des véhicules aux clients, ainsi que la commercialisation de produits et de services.

slide-fiche-parcours-cqp-teea

Qualités

  • Organisé et méthodique
  • Avoir le sens de l’écoute et de la relation client
  • Avoir la fibre commerciale
  • Etre intéressé par les évolutions techniques automobiles

Recrutement

  • Avoir de 16 à 25 ans
  • Être titulaire d’un diplôme ou titre professionnel de niveau 4 ou 5 (BAC OU BTS)
  • Satisfaire aux tests d’aptitude et de motivation
  • Signer un contrat de professionnalisation avec une entreprise
  • Pour toute situation de handicap, merci de nous contacter pour étudier la faisabilité

Modalités de la formation

  • Durée du contrat : 12 mois
  • Durée de la formation : 360 heures
  • Temps passé en entreprise : 36 semaines
  • Temps passé en centre de formation : 11 semaines
  • Rythme mensuel : 1 semaine en centre de formation / 3 semaines en entreprises

Contenu de la formation

  • Accueil de la clientèle (réception et restitution des véhicules)
  • Organisation et planification des interventions
  • Etablissement de tous les documents (ordre de réparation, commande de travaux, facturation et encaissement)
  • Veille sur la documentation technique, commerciale et transmission
  • Promotion des offres de services et ventes additionnelles
  • Application des procédures qualité en vigueur dans l’entreprise
  • Gestion des réclamations
  • Prospection, développement et fidélisation de la clientèle
  • Assure le tutorat de jeune en formation alternée

Modalités pédagogiques

  • Mise en situation pratique en atelier
  • Réalisation d’opérations de réception (réception et restitution du véhicule, commercialisation des produits et services, planification des interventions

Modalités d’évaluation

  • Mise en situation pratique en organisme de formation
  • Epreuve écrite : étude de cas nationale
  • Entretien de narration d’activité devant jury, souverain sur la délivrance du certificat professionnel (Possibilité de valider des blocs de compétences indépendamment).

Carrière

Le titulaire du CQP peut entrer sur le marché du travail et occuper le poste de Réceptionnaire Après-Vente au sein d’un garage indépendant ou dans une concession de marque.

Recevez la fiche de formation par email

    Votre nom (obligatoire)
    Votre prénom (obligatoire)
    Votre adresse email (obligatoire)
    Confirmez votre adresse email (obligatoire)
    Votre numéro de téléphone (obligatoire)
    Votre message
    En cochant la case suivante Oui, vous acceptez de recevoir des informations aux coordonnées indiquées ci-dessus de la part du Pôle Formation Automobile. Ces dernières ne seront pas communiquées à des tiers.


    Témoignage : Quentin Marcilhac, 20 ans

    «Mon grand-père étant mécanicien, depuis tout petit, j’ai baigné dans ce milieu et j’y ai pris goût. Je suis un passionné d’automobile. Pour moi, l’auto, c’est le rêve. En troisième, on m’a demandé ce que je voulais faire. J’ai fait un CAP en maintenance automobile. Puis un BAC PRO. J’ai choisi le CQP pour faire du diagnostic automobile. A terme, je voudrais ouvrir un garage spécialisé dans le diagnostic. »

    En direct du Blog

    Témoignages

    L’automobile est ma passion. Peut-il en être autrement avec des parents qui ont toujours suivi les rallyes et un cousin pilote d’auto-cross ? J‘ai choisi l’apprentissage car c’est concret. On apprend et on fait. L’encadrement du  Pôle Formation Automobile est strict mais c’est nécessaire. Ils nous enseignent et nous soutiennent. En entreprise, il y a mon tuteur : quand je suis en galère, il est auprès de moi. Il m’apprend des méthodes. Je progresse et je suis fière de ce que je fais. J’ai appris à surmonter les difficultés et à ne pas baisser les bras. Après le CAP, je compte poursuivre en BAC PRO. Mon rêve serait de travailler dans une écurie, dans la mécanique de compétition.

    Typhen CRUET

    17 ans, CAP 2ème année


    Interview de M. NIETTO Jean-Claude – Grand Prix Maître d’apprentissage 2016.
    Film réalisé par le Conseil Régional Occitanie dans le cadre des Grands Prix de l’apprentissage 2016.

    Témoignages

    Je suis originaire de Tahiti où j’étais au lycée en section mécanique bateau quand j’ai été repéré par le Sporting Club Albigeois (SCA). Je suis venu à Albi et j’ai intégré le Pôle de Formation Automobile, en sport-étude. Je suis apprenti. Par rapport au lycée, c’est très différent : on acquiert une véritable expérience professionnelle. J’aime trouver les pannes, démonter et remonter. Au CFA, j’ai pris le goût des mathématiques mais j’adore aussi le travail en atelier. On y fait des travaux pratiques. C’est concret. J’espère faire une carrière professionnelle dans le rugby et plus tard, rentrer à Tahiti et me mettre à mon compte.

    Vaiteruirai TETUA

    19 ans, CAP 2ème année

    Je suis passionnée par le sport automobile, la compétition et en particulier le « drift ». Comme je suis curieuse, dynamique et que j’aime « bouger », à l’issue d’une 1ère S, j’ai préféré m’orienter vers l’apprentissage. Au début, c’était difficile car je n’avais jamais fait de mécanique. Aujourd’hui, je me suis trouvée : j’aime rechercher les pannes, démonter, réparer et remonter et j’aime aussi le contact avec les clients.

    Charlotte TURBILLON

    19 ans BAC PRO

    Mon grand-père étant mécanicien, depuis tout petit, j’ai baigné dans ce milieu et j’y ai pris goût. Je suis un passionné d’automobile. Pour moi, l’auto, c’est le rêve. En troisième, on m’a demandé ce que je voulais faire. J’ai fait un CAP en maintenance automobile. Puis un BAC PRO. J’ai choisi le CQP pour faire du diagnostic automobile. A terme, je voudrais ouvrir un garage spécialisé dans le diagnostic.

    Quentin Marcilhac

    20 ans, CQP MULTIMARQUES

    Avec un oncle qui collectionne les voitures anciennes, j’ai toujours baigné dans l’univers de l’automobile. J’aime tout dans la voiture : le plaisir de conduire, l’esthétique, le bruit du moteur. Pour moi l’alternance était le meilleur moyen pour apprendre le métier : c’est concret et on est payé. Le passage de la 3ème à la vie professionnelle a été difficile au début. Heureusement, mon tuteur était là pour m’accompagner et me donner des conseils, notamment pour être plus à l’aise avec le client. J’ai acquis de la maturité. Après avoir obtenu mon BTS, je pense me diriger vers un poste de réceptionnaire car j’aime le contact avec le client.

    Julien CASTANIER

    21 ans, BTS AVA suite à un BAC PRO (3ans)